Archive pour le mot-clef ‘communauté’

Éléments constitutifs de la communauté Social Media

25 / 03 / 2012

 

Trois éléments sont fondamentaux dans la constitution d’une communauté de marque sur les médias sociaux et permettent de mieux comprendre comment la marque peut interagir avec les membres :

Les individus

Ils sont au centre du concept, les constituants de base de la communauté. C’est l’élément à la fois le plus important et le moins contrôlable dans le processus d’animation.

Les liens

Ils peuvent s’entendre et se comprendre de deux façons : « créer DU lien » et « créer DES liens ».

Les contenus

Ils ne font pas naturellement partie de la définition d’une communauté ; pourtant, lorsqu’il s’agit de communauté de marque sur les médias sociaux, les contenus représentent en quelque sorte le carburant de cette communauté.

On peut considérer que sans ces trois éléments nous n’avons pas réellement de communauté Social Media existante et utilisable. Par ailleurs, des données mesurables peuvent être issues de ces différents éléments qui serviront de KPI  pour l’évaluation de la communauté de marque. À ces trois éléments de base s’ajoutent trois notions complémentaires qui permettent de comprendre et d’optimiser les actions d’animation :

Le Social Graph

C’est une notion fondamentale des réseaux sociaux ; il s’agit de la façon dont les relations entre les individus sont organisées. En effet, un individu a autant de liens qui partent de sa représentation sociale que de contacts sur les réseaux sur lesquels il est présent

La marque Social Media

C’est la représentation de la marque sur les réseaux sociaux. Elle a pour vocation d’apporter du contenu aux individus. La marque doit être au centre de sa communauté en contribuant à la création de liens, et ce notamment vers ses contenus et grâce à eux.

La représentation sociale de l’individu

C’est la façon dont chaque individu présent sur les réseaux sociaux est visible. Elle se matérialise tout d’abord par son identité propre et les caractéristiques personnelles que la personne aura décidé de mettre en ligne (nom, prénom, âge, amis, centres d’intérêt, etc.). Mais la représentation se construit également par les contenus que cette personne va associer à son identité propre sur ses espaces personnels

Retrouvez régulièrement sur ce blog de nouvelles infographies et contenus issus du livre

Les commentaires sont ferm?s

Étapes de présence Social Media

20 / 03 / 2012

Une présence de marque sur les réseaux sociaux doit être organisée de façon méthodologique pour en retirer un maximum de bénéfices. Certaines étapes sont importantes à prendre en compte.

L’écoute des médias sociaux permet avant la prise de parole de mieux comprendre l’environnement Social Media de la marque. Au long cours, les pratiques d’écoute constituent une partie intégrante des actions du Community Manager.

La stratégie répond aux questions fondamentales visant a donner un sens aux actions planifiées et exécutées.

La conception de dispositif permet d’activer et d’enrichir la présence que la marque décide d’avoir sur les médias sociaux.

Le Social Media planning met en cohérence la diffusion des contenus et les actions sur les dispositifs et les plateformes cibles.

La conception de contenus a pour objectif de nourrir au fil du temps ces espaces Social Media avec des contenus adéquats pour la communauté.

L’animation de la communauté est l’un des rôles du Community Manager, qui a ici comme mission d’interagir avec la communauté dans des buts bien précis.

La promotion de la communauté a pour objectif de recruter des membres au sein de la communauté via des actions de promotion.

Les commentaires sont ferm?s

Pyramide de présence sur les médias sociaux

04 / 03 / 2012

Il y a de multiples façons d’être présent sur les médias sociaux pour une marque : de l’absence de présence à la présence la plus impliquée. Les bénéfices obtenus sont souvent proportionnels à l’implication.

Niveau 1 : être présent malgré soi

C’est le premier niveau de présence, mais aussi le moins contrôlé et le moins souhaité quand bien même il ne serait pas négatif. Toutes les marques et les entreprises finiront par être présentes d’une manière ou d’une autre sur les médias sociaux. Si ce n’est pas la marque elle-même qui décide de cette action, ce peut être des porte-parole autoproclamés, des employés ou membres, des fans ou des détracteurs.

Niveau 2 : être présent et contrôler sa communication

Cela signifie avoir conscience de la nécessité stratégique d’être présent sur certains carrefours d’audience pertinents. Dans le but éventuel de contrôler l’utilisation du nom, d’éviter la prise illégitime de parole non officielle, de permettre aux internautes souhaitant se fidéliser d’être connectés de manière officielle. Le contrôle peut aussi vouloir dire mise en place de pratiques d’écoute. Néanmoins, la présence sans prise de parole ni stratégie de contenu peut se révéler à moyen terme contre-productive en induisant de la déception ou une mauvaise image pour la marque.

Niveau 3 : alimenter sa communauté

Il s’agit ici de la prise de conscience de l’existence de cette communauté avec une volonté d’échange pour lui apporter des contenus pertinents, de lui répondre et également des actions de promotion pour fidéliser davantage de membres.

Niveau 4 : tirer parti de sa communauté

Au-delà d’alimenter cette communauté en contenu il faut l’intégrer plus fortement aux objectifs communicationnels et marketing de la marque. Ce peut être dans un second temps après l’avoir créée et rendue active, mais cette étape répond à la question suivante : «Comment organiser ma stratégie pour que ma communauté me soit bénéfique ?»

Niveau 5 : impliquer sa communauté

C’est l’étape ultime, le niveau du crowdsourcing où les membres de la communauté vont non seulement relayer les messages, mais également produire du contenu pour le compte de la marque.

 

Retrouvez régulièrement sur ce blog de nouvelles infographies et contenus issus du livre

Les commentaires sont ferm?s